Règles d'attribution des services d'enseignement de l'UFR de Physique en 2022 - 2023

Volume de service à accomplir

Selon le décret statutaire, la charge d'enseignement de référence d'un enseignant-chercheur est de 192 heures équivalent TD.
Cela équivaut à 803.5h de travail effectif annuel, c'est-à-dire un mi-temps. Ainsi, 1hETD correspond normalement à 4.18h de travail effectif. Quand vous enseignez 1hETD, on prévoit que vous travaillez 3.18h pour préparer l'enseignement et les examens, surveiller et corriger les examens, participer aux réunions pédagogiques, etc.

Report de service

Si l'année N, la charge effectuée est supérieure ou inférieure à la charge de référence, on reporte la différence pour déterminer la charge à effectuer lors de l'année N+1. Ce report se cumule et est transféré d'année en année sans toutefois dépasser 40 heures en valeur absolue.

Exemple : M. MXYZPTLK a effectué un service de 180 hTD en 2021 - 2022, alors que le service de référence était de 192 hTD. La différence entre son service effectué et son service de référence est de -12 hTD.

En 2022 - 2023, la charge de référence est 192 hTD. Il a un déficit de 12 hTD. Sa charge sera de 204 hTD. Il pourra choisir d'effectuer entre 164 et 244 heures.

Imaginons qu'en 2022 - 2023 M. MXYZPTLK fasse 205 hTD : il sera bénéficiaire d'un report de 1 hTD. Son service en 2023 - 2024 sera diminué d'autant par rapport au service de référence.

Ce système de report de service est proposé de manière automatique. Il est toujours possible de le refuser auquel cas le service à accomplir est de 192 hTD. Envoyez un mail à foirephy@gmail.com si vous refusez ce système.

Situations particulières

Certains enseignants statutaires se trouvent dans des situations particulières induisant une réduction de leur charge horaire. Ces situations pour l'année en cours sont spécifiées dans leurs fiches sous leur photographie dans "Situations Particulières". Si votre situation n’est pas à jour sur votre fiche, envoyez un justificatif aux responsables de la répartition au plus vite (foirephy@gmail.com). Parmi les situations particulières possibles, citons de façon non exhaustive :

  • délégation (1/2 ou pleine) ;
  • détachement (1/2 ou plein) ;
  • CRCT (1/2 ou plein) ;
  • Congé maternité ou congé paternité ;
  • Disponibilité ;
  • Longue maladie…

Heures équivalent-TD

  • 1 heure de Cours = 1.5 hTD
  • 1 heure de Cours-TD = 1.25 hTD
  • 1 heure de TD = 1 hTD
  • 1 heure de TP = 1 hTD

Prise en compte de charges (PCC/PCA)

L'UFR de Physique de l’Université Paris Cité permet de prendre en compte certaines charges administratives et pédagogiques. Cette prise en compte de charge (PCC) ou de charge administrative (PCA) se matérialise sous la forme d'une réduction du service d'enseignement.

La fonction de cette prise en compte de charge est triple :

  • permettre à celles et ceux qui s'investissent dans la vie pédagogique et administrative de ne pas trop sacrifier leur temps consacré à la recherche ;

  • favoriser l'implication dans la vie de l'UFR des nouveaux entrants ;

  • matérialiser les services rendus par certains à la collectivité.

Les PCC/PCA sont accessibles sur le site web de la répartition des enseignements. Elles sont intégrées dans la foire après attribution par le conseil des enseignements. Elles n'entrent pas dans la procédure des vœux.

Chacun peut voir ses PCC/PCA sur sa fiche personnelle sous sa photographie dans "Situations Particulières".

Minimum de service devant les étudiants

Dans tous les cas, pour les enseignants permanents, un minimum de 64 hTD d'enseignement en présence des étudiants doit être effectué. Si ce total n'est pas atteint à cause d'une PCC/PCA, la PCC/PCA est partiellement ou totalement annulée.

Décharge néo-entrants

Le sénat académique de l'université a adopté en 2020 l'attribution de décharges de service des MCF nouvellement recrutés. Pour les maîtres de conférences stagiaires :

  • décharge de 32hETD pour les MCF afin de se consacrer à la formation visant l'approfondissement des compétences pédagogiques ;
  • décharge de 40hETD pour les MCF stagiaires pour assurer l'intégration dans la fonction d'enseignant et de chercheur.

Pour les maître de conférences titularisés :

  • décharge de 32hETD à répartir dans les cinq années qui suivent leur titularisation pour assurer la formation continue.

Ainsi, un maître de conférences aura une décharge de :

  • 40hETD + 32hETD l'année de son recrutement ;
  • 32hETD l'année suivante.

Si le MCF souhaite répartir autrement les 32hETD dans les cinq premières années après sa titularisation, il peut contacter les responsables de la répartition au plus vite (foirephy@gmail.com).

Structuration des vœux

Émettre des vœux consiste à choisir un certain nombre, entier, de groupes de Cours, de Cours-TD, de Travaux Dirigés ou de Travaux Pratiques. À titre exceptionnel, où cela est justifié pédagogiquement, comme par exemple dans le cas d'un cours en plusieurs parties bien distinctes de M2, il est possible de s'inscrire pour une fraction de groupe. L'unité pédagogique du groupe doit être préservée.

Émiettement du service

Il est souhaitable que chaque enseignant fasse un effort pour ne pas répartir sa charge d'enseignement sur plus de 3 ou 4 enseignements. La mise en place de la réforme LMD a entraîné des effets d'émiettement. Seule une discipline collective permettra d'y remédier. Lorsque les volumes horaires associés à un groupe de TD ou de TP sont faibles il est souhaitable de prendre plusieurs groupes dans le même enseignement.

Les responsables de la répartition se réservent le droit de réduire l'émiettement d'un service d'un enseignant si celui-ci nuit à la logique pédagogique de certains enseignements.

Rotation des enseignements

Un enseignant peut faire le choix de changer d'enseignement chaque année. Il bénéficie cependant d’une priorité pour rester de plein droit jusqu'à 4 années dans le même enseignement. Au-delà de ce délai de priorité, il ne peut rester que si aucun autre enseignant ne demande cet enseignement.

L'ancienneté est définie comme le nombre d'années passées dans un enseignement. Pour cette année, lorsque l'ancienneté atteint 4, l'enseignant-chercheur n'est donc plus prioritaire pour cet enseignement. En dessous de 4 ans d'ancienneté, les voeux pour la prorogation d'un enseignement sont semi-automatiques : il reste nécessaire de rappeler ou de modifier la nature et le nombre de groupes pris en charge.

Notons par ailleurs que l'alternance d'années en années entre TD et TP, cours au premier ou au second semestre dans une même UE, changement de section en L, etc. n'est pas considéré comme un changement d'enseignement et, en conséquence n'a pas d'effet sur l'ancienneté, qui n'est donc pas remise à zéro dans ces cas.

Lorsqu'un cours magistral devient vacant ou que son titulaire atteint la limite d'ancienneté, tout enseignant, qu'il appartienne déjà à l'UE ou non peut postuler à sa reprise. L'ancienneté sur l'UE confèrée par des enseignements en TD ou TP ne donne pas de priorité supplémentaire . Les litiges sont réglés par le CENS et les responsables de filières. Lorsque le cours magistral est repris, l'ancienneté de l'enseignant est mise à 0.

Les litiges liés à la rotation des enseignements sont réglés par la présidence du conseil des enseignements et, en dernier ressort, par le directeur de l'UFR.

Correspondant

Le correspondant est la personne responsable de toutes les démarches pédagogiques ou administratives liées à l'unité d'enseignement. Ce correspondant est en général l'enseignant chargé du cours, mais ce n'est pas une obligation. Il est par exemple tuteur potentiel de tout moniteur affecté à son enseignement.

Lors de la phase des vœux il est important de se déclarer, si on le souhaite, correspondant de l'enseignement.